Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sigma_me

Passionnée d'automobiles surtout quand elles ont des chevaux sous le capot, je parle des voitures sans me limiter à la palette des couleurs des citadines... .

Entre coups de coeur et coups de gueule, je m'exprime souvent sans langue de bois mais toujours avec humour.

En savoir plus :

Publié par Sigma_me

Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer

Loin de l'image glamour du salon auto comme on peut le voir sur les émissions TV, un salon automobile (que ce soit Paris, Genève ou Francfort) c'est surtout beaucoup de monde en dehors des journées presse, et encore moins idyllique pendant le weekend. Pour ceux qui ne peuvent s'y rendre, vous trouverez ci-dessous quelques vues du salon de Francfort un samedi quand on le visite comme un visiteur lambda.

Pour le fun j'ai essayé de classer les stands en 3 catégories :

- L'enfer allemand
- Le dense mais respirable
- Le stand repos

En fait on peut faire le parallèle entre les stands et un parc d'attraction, sauf qu'en plus de l'attente et du piétinement, il est très difficile de pouvoir voir / toucher ou photographier ce pourquoi on est venu ...

1- L'enfer allemand (enfin pas que) :

> Mercedes : Le plus fréquenté et sûrement celui qui peut hanter les agoraphobes c'est celui de Mercedes, avec le goulet d'étranglement que provoque les escalators c'est une bonne demi-heure qu'il faut prévoir pour espérer parcourir le stand de la marque (et cela débute dès le stand Smart).

Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer

> Audi : sa file d'attente est extérieure ce qui a l'avantage de mieux pouvoir apprécier le temps qui passe enfin sauf quand la météo s’en mêle et fait une petite blague ... mais il faut également compter 20/30 minutes pour entrer dans le stand mais après même s'il y a du monde cela reste plus fluide (même s'il n'est pas évident d'en trouver la sortie).

Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer

> Porsche : le stand Porsche est dans un coin du hall 3, circulation difficile dans le stand surtout que Lamborghini et Bugatti sont adjacents, il ne reste que Seat pour s'en échapper et reprendre un peu d'air

Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer

> Lamborghini / Bugatti / Ferrari : ces stands étant fermés il y a plusieurs rangées de personnes qui cherchent à apercevoir les modèles souvent empiétant sur une bonne moitié des allées de circulation (c'est notamment le cas de Ferrari dont j'ai abandonné l'idée de m'en approcher) ... j'ai pu prendre la Bugatti en me faufilant contre un poteau, j'ai bien failli finir écrasée ... qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour une photo ou deux...

Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer

> BMW : le stand est grand et avec deux étages sans forcer un itinéraire (à l'inverse de Mercedes qui nous fait chaque fois un remake d'Ikea) malgré la foule on peut bien circuler, il n'y a que la zone "M" qui est relativement difficile d'accès et trouver une place dans les gradins pour les shows mais finalement on peut voir les voitures passer sur la piste interne d'un peu partout depuis le stand. Cela reste mon stand allemand préféré (depuis l'IAA 2013).

Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer

> Volkswagen : Beaucoup de monde qui se presse sur le stand VW mais pas mal d'espace pour circuler, il est à cheval avec la catégorie suivante.

Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer

2- Le dense mais encore praticable

Je n'ai pas les photos de tous les stands, et mon appareil est arrivé en fin de batterie plus tôt que prévu mais dans la liste des stands bien peuplés on peut trouver :

- Jaguar
- Tesla
- Seat
- Ford
- Hyundai
- Alfa Romeo
- Fiat
- Mini
- Rolls Royce

Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer

3- Les stands les plus calmes :

Il faut dire que l'on a commencé par ce que j'appelle les BIG 5, comme dans un safari on a cherché à voir les plus gros d'abords avant d'aller dans les halls qui sont généralement plus tranquilles (comme le hall 8 et 9). On trouve dans ces stands plus calmes :

- Infinity
- Lexus
- Toyota
- Renault
- Citroen & DS (même si DS a son petit succès)
- Peugeot
- Opel
- Suzuki
- Honda
- Kya
...
Le plus calme pourtant dans un hall agité était hélas Lancia

Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer
Un samedi sur le salon de l'IAA Francfort entre plaisir et enfer

Cette fois je le dis, dans 2 ans je n'irais pas au salon de Francfort un samedi ... ni un dimanche ... (comment ça on me dit "jamais deux sans trois" ...)

En tout cas malgré une affluence record je peux dire que l'organisation du salon est extraordinaire, la gestion notamment du parking est impressionnante de fluidité (même si cela provoque de gros bouchons sur l'autoroute), idem pour les bus qui font la liaison avec le parking ... l'entrée dans le parc expo est bien organisée, les infrastructures sont bien pensées pour ce genre d'évènement. Allez j'ose lancer mon plaisir ultime ... voir les hommes devoir faire la queue aux toilettes alors que pour une fois du côté femme il n'y a pas d'attente !! (oh oui c'est jubilatoire)

Pour moi les points noirs pour la fréquentation sont : le stand Mercedes (et cette queue pour l'escalator et l'après escalator), les couloirs des halls 5 et 6 avec une seule allée centrale et des stands à l'accès réservé créent (pour peu qu'il se mette à pleuvoir) un bouchon très compliqué, j'ai été comprimé, bousculée, malmenée ... comme dans le métro aux heures de pointes aux points que les esprits s'échauffent vite et que j'en ai vu en venir aux mains sur le stand Jaguar.

Donc les halls les plus fréquentes sont l'agora (Audi), le hall 2 (Mercedes), le hall 3 (Porsche, VW, Lamborghini, Bugatti, Seat..) puis les compliqués à parcourir à cause des stands fermés 5 (Mansory, Thunder Power...) et 6 (Ferrari, Maseratti), vient ensuite la densité du 11 (BMW) ... enfin plus respirable et calme les halls 8 et 9 ... et ceux qui comportent des stands d'autres domaines (comme l'étage du 5 ou le 10 et 4) pour lesquels j'ai fait l'impasse cette année.

Et si vous voulez vraiment vous faire plaisir, prenez deux jours pour visiter le salon et faites-le en semaine !

Commenter cet article